+33 1 87 66 88 51 [email protected]

[vc_row type= »in_container » full_screen_row_position= »middle » scene_position= »center » text_color= »dark » text_align= »left » overlay_strength= »0.3″ shape_divider_position= »bottom »][vc_column column_padding= »no-extra-padding » column_padding_position= »all » background_color_opacity= »1″ background_hover_color_opacity= »1″ column_shadow= »none » column_border_radius= »none » width= »1/1″ tablet_text_alignment= »default » phone_text_alignment= »default » column_border_width= »none » column_border_style= »solid »][vc_column_text]Aujourd’hui je vais vous parler d‘un sujet pour lequel je reçois pas mal de questions par e-mail : Le Dropshipping.

J’ai enfin trouvé un expert pour vous parler de dropshipping et j’ai eu le plaisir de l’interviewer pour vous.

 

Bonjour Nath, peux-tu te présenter ? 

Je m’appelle Nathanaël, ça, c’est mon nom version longue, sur ma chaîneYoutube, c’est Nath, tout simplement.

J’ai commencé le dropshipping il y a environ 1 an et demi. J’ai mis 6 mois avant de commencer à avoir mes premiers résultats donc je dirais que ça a été très très long et ça a demandé beaucoup de travail. Puis j’ai lancé ma chaîne YouTube il y a environ 6 mois et depuis ce temps je fais pas mal de vidéo autour du dropshipping principalement.

À côté de ça je fais aussi pas mal de service, toujours autour du dropshipping donc tout ce qui est création de boutiques sur Shopify, je propose également de l’analyse, donc principalement du consulting, je fais également du coaching pour les gens pour les aider à développer leur boutique Shopify et en parallèle j’ai aussi développé un thème, toujours sur Shopify. Puisqu’à la base je suis ingénieur en informatique donc forcément j’ai les compétences qui m’ont permis de pouvoir développer un thème pour les boutiques Shopify.

Voilà en gros ce que je fais, sachant qu’aujourd’hui, un an et demi après m’être lancé dans l’entrepreneuriat je vis totalement de mon activité aujourd’hui, que ce soit avec le dropshipping, les services, le consulting, le coaching et mon thème forcément. 

 

Je t’ai découvert via ta super chaîne sur YouTube que tu as lancée il y a quelques mois et ça décolle !

Oui je l’ai lancé en février 2018 et pour être honnête je l’ai lancé un peu à l’arrache, j’ai fait quelques vidéos sans me prendre la tête, des vidéos pour donner du contenu. Et ça a cartonné ! Aujourd’hui, j’ai plus de 6300 abonnés à peu près sans vraiment chercher à les avoir, c’est-à-dire que c’est venu vraiment naturellement juste en postant mes vidéos.

 

En arrivant sur ta chaîne, j’ai trouvé ta formation gratuite sur Shopify, dropshipping, j’ai été surpris,  je me suis dit « attends, le gars il fait ça en mode gratuit sur YouTube, donc c’est vraiment de la qualité. »
Tu enseignes le dropshipping, tu fais du dropshipping sur ta chaîne, est-ce que tu peux nous parler un peu de tes résultats ?

Alors oui je peux en parler.

Aujourd’hui si on suit un peu le dropshipping sur internet on voit des gens qui montre des chiffres justes extraordinaires, du style 50 000€ en 2 jours, etc. Est-ce que c’est vrai, est-ce que c’est faux, ça au final, on est sur internet donc on ne le saura sûrement jamais. Pour moi c’est totalement réalisable, il n’y a aucun souci avec ça, je connais personnellement des personnes qui font ces chiffres-là, mais par contre ça ne se fait pas en 2 semaines.

Les personnes qui vous disent qu’ils ont fait ces chiffres-là en deux semaines c’est possible sauf qu’elles ont de l’expérience et font cela depuis 6 mois / 1 an. Moi quand je me suis lancé, j’ai mis 6 mois avant de générer 1€ de bénéfice. Et pendant les 6 mois je peux vous assurer que j’ai cramer du budget en marketing, en applications, dans plein de logiciels différents et j’avais plusieurs centaines voir milliers d’euros de négatif. Donc ça a pris du temps. Il y a une phase où tu te formes, où tu ne connais pas et une fois que tu as les compétences et que tu sais les mettre en place, ça va tout seul derrière.

Le premier mois de bénéfice j’ai peut être fait  50€ de bénéfice, le mois d’après je suis passé à 500 après à 2000 et après ça monte très vite.

Sinon aujourd’hui avec mon activité, c’est toujours assez variable. Moi j’ai une stratégie qui est basée sur plusieurs boutiques, donc je renouvelle souvent des boutiques. Quand je crée une boutique elle peut durer 3/4 mois et après je la stop et j’en lance une nouvelle. Ce qui fait qu’aujourd’hui j’ai des revenus qui tournent entre 2000€ net grand minimum et ça peut monter à 10/12 000 € net par mois. De bénéfice je dis bien. En chiffre d’affaires évidemment c’est beaucoup plus, mais en bénéfice ça tourne autour de ces chiffres-là.

 

Merci pour ta transparence. Je vois que tu as vraiment profité du concept d’intérêt cumulé en fait. Au début tu t’es investi t’as travaillé, t’as mi en place la base, t’étais dans le négatif pendant plusieurs mois et après quand ça a commencé a monter et on voit maintenant toute la gamme de services que tu proposes :
Tes shops en dropshipping, ta chaîne YouTube, ton thème que tu es en train de vendre sur shopify, tu es aussi un partenaire shopify donc ça monte très rapidement.
Peux-tu nous dire rapidement ce qu’est le Dropshipping ?

Le dropshipping c’est très très simple, c’est le fait de vendre un produit directement du fournisseur au consommateur.

Si vous faites vos courses chez Auchan par exemple, les produits ne sont pas fabriqués par Auchan. Il va y avoir un producteur.

Prenons l’exemple d’une cuisse de poulet. Il y a les producteurs qui va fabriquer la cuisse de poulet, Auchan va acheter en gros ces cuisses de poulet, va les stocker et vous vous allez acheter chez Auchan.

Le principe du dropshipping c’est que le fournisseur envoie directement au client.

Dans mon cas moi je travaille principalement avec un site qui s’appelle Aliexpress que vous connaissez peut être et je vais chercher mes produits sur ce site-là, je les mets sur ma boutique et ce qu’il se passe c’est que quand un client vient commander sur ma boutique moi je passe commande au fournisseur Aliexpress, lui il s’occupe de l’envoyer au client. Donc moi je ne vois jamais le produit. Le produit est expédié directement du fournisseur au client. L’avantage de ça c’est qu’il n’y a pas de logistique à gérer. Au final on se charge uniquement de créer la façade. L’offre, notre boutique. On s’occupe du marketing pour vendre notre produit et derrière toute la logistique, le transport, etc. c’est géré directement par le fournisseur. C’est plutôt pratique parce qu’on n’a pas besoin d’acheter de stock et on achète le produit au fournisseur uniquement si un client nous l’a acheté avant. Donc c’est super intéressant.

 

Donc l’idée c’est aussi de supprimer l’investissement initial en stock comme tu l’as dit, on n’a pas besoin d’avoir du stock, dès qu’on fait des ventes, on lance les commandes et le fournisseur envoie directement chez les acheteurs.
Doit-on choisir uniquement nos fournisseurs en chine ou est-ce qu’il y a d’autres possibilités ?

On peut le faire de n’importe où.

Vous pouvez aller demain en bas de votre quartier demander à votre épicier par exemple et commencer à faire du dropshipping avec. Maintenant, sur internet on le fait beaucoup avec Aliexpress pour une simple raison c’est que c’est super accessible. Aujourd’hui avec les outils en ligne on peut facilement importer les produits d’Aliexpress, les mettre sur son site et commencer directement à vendre. Donc c’est ça pour moi la grosse force. La deuxième chose c’est qu’en Chine évidemment les produits son moins cher donc c’est ce qui va nous permettre de les revendre plus cher. Je ne l’ai pas précisé, mais le but en fait est de vendre des produits plus cher. Donc vous allez acheter votre produit chez Aliexpress  à 2/3€ et vous allez le revendre sur votre boutique 15/20€ et prendre la marge pour vous.

Après vous avez aussi d’autres fournisseurs qui sont en Europe. Il y a des avantages à se faire livrer depuis l’Europe, notamment pour les délais de livraison. Parce que forcément si vous livrez des produits de la Chine vers l’Europe, il va y avoir un certain temps de livraison. En général, il faut compter entre 7 à 20 jours. Donc forcément ça c’est un léger inconvénient. Après c’est sûr que si vous travaillez avec un fournisseur en Europe, les produits seront beaucoup plus chers que si vous les achetez en Chine directement. Donc il faut trouver la balance, mais aujourd’hui la plupart des dropshippers, surtout au début quand on se lance, vont sur Aliexpress et ça marche très très bien.

 

On a trouvé le produit, on l’a identifié sur Aliexpress, on va travailler avec… Qu’est-ce qu’on fait après ?

Et bien on crée sa boutique. On a identifié son produit chez Aliexpress, on va créer une boutique en ligne. Vous avez plusieurs solutions. Moi sur ma chaîne YouTube et ce que je fais d’ailleurs tout le temps c’est que j’utilise Shopify. C’est un outil en ligne qui va permettre de créer votre boutique ultra simplement. Avant c’était totalement en Anglais donc il y a avait ce défaut. Aujourd’hui ils ont fait une traduction complète donc c’est totalement en français. C’est vraiment ultra simple, ultra intuitif. Pas besoin d’être, développeur, pas besoin d’être ingénieur. Vous avez juste à cliquer. Il faut bien sûr apprendre à utiliser l’outil, mais c’est vraiment super simple. Après vous avez d’autres outils pour faire ça du style WordPress, Prestashop, etc…mais honnêtement pour avoir travaillé sur l’ensemble de ces outils, Shopify est ce qui est le plus simple pour moi.

Donc vous créez votre boutique avec Shopify, la boutique c’est simple. Vous allez créer les différentes pages. Une page d’accueil, les pages avec les différents produits. Sachant que vous avez une application que vous allez pouvoir installer sur votre boutique Shopify qui va vous permettre d’importer directement le produit d’Aliexpress sur votre boutique. Super intéressant parce que grâce à ça vous allez pouvoir récupérer directement les photos. Vous n’avez pas à prends vos propos photos du produit. Vous allez pouvoir ensuite faire la description du produit et mettre les caractéristiques, etc. Vous allez mettre votre boutique en ligne. Une fois que votre boutique est en ligne l’objectif ensuite va être d’attirer du trafic que votre boutique. Donc ça va être de faire venir des gens sur votre boutique. Et sur ces gens qui vont venir sur votre boutique, il y en aura une partie qui va acheter vos produits tout simplement. Et c’est comme ça que vous allez commencer à générer vos premiers bénéfices.

 

Selon toi pour le dropshipping quels sont les meilleurs canaux à utiliser pour avoir cette acquisition de trafic ?

Alors j’ai envie de dire tout dépend du type de produit qu’on va vendre. Il y a certains canaux qui vont être plus appropriés en fonction des produits. En général le canal qui revient souvent c’est la publicité Facebook. Tout le monde en parle. Le gros avantage de la publicité Facebook, encore une fois c’est ultra accessible, c’est vraiment simple. J’insiste là-dessus parce qu’il y a beaucoup de personne qui pense que la publicité Facebook c’est ultra complexe, technique, etc…Non ! Alors bien sûr il faut se former, il faut apprendre les bases, mais une fois que vous les avez, créer une publicité sur Facebook, c’est vraiment super simple.

Le deuxième avantage de Facebook c’est que vous allez pouvoir cibler des gens hyper précisément. Vous avez ce qu’on appelle un ciblage par intérêt et vous allez pouvoir par exemple : vous avez une boutique qui vend des produits pour les chevaux, vous allez pouvoir cibler des gens uniquement intéressés par les chevaux. Les passionnés qui aiment les pages sur les chevaux sur Facebook et du coup ça c’est hyper intéressant parce que vous allez cibler une audience ultra précise. Vous avez certainement vu des pubs à la télé et une pub à la télé ça n’est pas du tout ciblé ou alors très peu. Si vous regardez un petit peu TF1 et les pubs, vous voyez une pub pour une voiture, il y a des jeunes de 13 ans qui vont voir la pub, mais ne vont jamais acheter une voiture parce que déjà ils n’ont pas le permis et puis ils n’ont pas forcément l’argent non plus donc ça n’est pas du tout ciblé. En fait on tape dans le tas et on espère que les gens viennent.

Avec Facebook c’est différent, on est vraiment ultra spécifique. Et c’est ça la puissance de Facebook ! C’est le premier levier qui marche très très bien.

Ensuite vous avez un autre levier qui est Instagram. Instagram appartient à Facebook également, vous avez la même possibilité de faire des publicités sur Instagram et on a un autre type d’acquisition qui marche très bien, c’est le marketing d’influence.

En fait ça, on va payer tout simplement un influenceur. Un influenceur c’est quelqu’un qui a une communauté sur Instagram, une communauté de fans et vous allez payer cet influenceur pour qu’il montre le produit à ses fans.

Un exemple qui me vient en tête, encore une fois je repense à la télé, c’est la pub Nespresso avec George Clooney. Là on est clairement sur de marketing d’influence. C’est bête comme truc, mais on voit Georges Clooney qui prend son café Nespresso. Forcément on va se dire, si lui le prends c’est que c’est de la bonne qualité et moi aussi je vais le prendre. C’est le même principe en fait.

Ce sont les deux principales sources, après vous en avez d’autres comme Google Adwords, Snapchat, les groupes Facebook aussi qui marchent très très bien, Pinterest…

Le truc c’est qu’avec ça vous avez principalement du trafic, qu’on appelle payant. Donc vous allez devoir payer pour avoir ce trafic. Il faut donc avoir un certain budget à mettre dedans.

Il existe d’autres stratégies qui vont vous permettre d’acquérir du trafic gratuitement. La première, ça va être le référencement. C’est une stratégie sur le long terme parce que ça met un peu de temps à payer, mais une fois que c’est en place, c’est redoutable ! Vous avez des clients sans débourser un seul euro !

 

Pour toutes les thématiques que Nath vient d’évoquer vous allez trouver des vidéos qui sont vraiment bien détaillées sur la chaîne de Nath.
Il y a beaucoup de personnes qui disent que le dropshipping est en train de mourir. Est-ce que c’est vrai ? Qu’en penses-tu ?

Alors le Dropshipping, d’il y a un an, oui, il est mort.

En fait ce qu’il faut comprendre c’est que le dropshipping évolue.

Je vais vous donner un exemple : il y a deux ans en arrière, il suffisait de prendre n’importe quels produits chez Aliexpress, vous le mettiez sur votre boutique, vous mettiez une pub Facebook et ça se vendait, c’était magique en fait. Il n’y avait pas besoin de pousser énormément, juste en faisant ça les gens achetez parce que les gens ne connaissaient pas et parce qu’on avait des prix attractifs aussi donc ça marchait super bien. Aujourd’hui si vous faites ça, ça ne marche plus du tout. Vous allez donner de l’argent à Facebook et c’est tout. Il faut donc se différencier.

Aujourd’hui, ce que je conseille tout le temps à ceux qui me suivent c’est de reprendre les bases. C’est à dire que quand on fait du dropshipping, c’est un business. Ça n’est pas une technique pour gagner de l’argent, c’est un business et pour moi la définition d’un business c’est simple :c’est apporter de la valeur aux gens et si la valeur est suffisamment élevée, les gens achèteront. Donc quand vous allez vendre vos produits il faut que vous apportiez de la valeur supplémentaire avec vos produits.

Moi ce que je conseille aujourd’hui c’est de vendre des produits virtuels.

Je vais prendre un exemple. Il y a deux ans vous preniez une roue pour abdominaux, vous faisiez une pub Facebook, hop ça vendait. Aujourd’hui moi ce que je vais vous conseiller c’est de mettre ce produit sauf qu’en plus vous allez peut-être offrir un programme de musculation pour développer ses abdominaux, vous voyez. Donc en fait on apporte quelque chose en plus et ça vous permet de vous différencier de toutes les autres boutiques et les gens viendront acheter chez vous. Donc pour moi, le dropshipping marche toujours, mais encore une fois il faut réussir à se différencier, apporter quelque chose de plus pour que les gens continuent de venir acheter chez vous, tout simplement.

 

Moi je ne suis pas un spécialiste de la musculation, je ne suis pas quelqu’un qui est capable de faire une formation sur tout ce qui est musculation. Comment puis-je vendre ce produit-là avec une formation ?

Alors il y a deux possibilités : soit on va sur internet prendre un petit peu des informations et on crée la formation quand même sans être un spécialiste. C’est une solution qui peut être faite, moi je ne la conseille pas parce qu’après la qualité derrière elle sera pas forcément bonne. Sinon la deuxième solution et celle que je conseille c’est celle d’aller voir un spécialiste dans le domaine et de lui demander de faire la formation tout simplement. Donc soit vous le payez pour le service en une fois et il fait la formation. Ou alors, vous lui dites: « ok tu me fais la formation gratuitement et à chaque fois que je vais faire une vente, je te reverse 50% » par exemple. Aujourd’hui c’est facile de contacter des gens qui peuvent vous faire le contenu. Peu importe le domaine, peu importe la thématique.

 

On va supposer maintenant Nath que tu es 2 ans en arrière. Tu n’as pas de business, t’as pas de service, t’as rien du tout et t’as envie de te lancer. T’as un certain petit budget on va dire. Comment vas-tu te lancer ?

La première chose que je vais faire c’est que je vais regarder un maximum de vidéos sur YouTube, gratuitement, pour m’imprégner, pour assimiler un maximum d’informations.

Je ne vais pas le faire trop longtemps non plus car ça sert à rien de regarder des vidéos pendant 6 mois sans jamais rien faire. Donc je vais me poser pendant une à deux semaines, regarder vraiment un max de vidéos et puis ensuite je vais commencer à passer à l’action. Je vais créer ma boutique, à jouer un petit peu avec les différents outils pour tester. Et puis surtout prendre en main le système. Shopify par exemple, la liaison avec Aliexpress, commencer à apprendre le marketing, comment marche une pub Facebook tout ça…

Donc vraiment apprendre la base et je vais commencer à faire mes premiers tests.

Je vous recommande vraiment si vous voulez vous lancer en dropshipping de partir avec un budget assez élevé.

Pourquoi ? Parce que sinon vous allez être très très limité surtout quand vous allez entamer la phase de marketing. Il va vous falloir beaucoup de budget pour tester. Et plus vous avez de budget, plus vous allez pouvoir faire de tests et plus vous allez avoir des résultats rapidement.

C’est toujours un petit peu le parallèle entre l’argent et le temps. Soit t’as pas d’argent, mais ça va te prendre beaucoup de temps, soit tu as l’argent et du coup le fait d’investir cet argent ça va te faire gagner du temps.

Aujourd’hui si vous avez vraiment 0 euro pour vous lancer, ce que je vous conseillerai ce serait de ne pas vous lancer mais d’essayer d’aller gagner 500/1000€ avec un petit travail. Allez tondre la pelouse de votre voisin, allez travailler deux semaines à Mcdo histoire de vous mettre de l’argent de côté. Une fois que vous avez cet argent, là vous vous lancez à fond.

Moi au début je ne voulais pas acheter de formation. C’est-à-dire que je me formais uniquement en gratuit et j’ai mis 6 mois a généré 1 €. Alors que si j’avais acheté une formation dès le départ. Une formation de qualité bien sûr, je pense que j’aurais eu des résultats bien plus rapidement. Donc après c’est toujours pareil, est-ce que vous êtes prêt à investir de l’argent pour gagner du temps, ça, c’est à vous de voir. Moi je vous conseillerai quand même une formation, une formation  payante qui va vous permettre vraiment d’avoir tout en fait au même endroit. Vous n’allez pas perdre de temps à chercher les informations partout sur YouTube, etc.

Vous aurez tout dans une formation, vous aurez un pro qui va vraiment vous expliquer les étapes qui fonctionnent et en plus de ça quand vous investissez dans une bonne formation souvent le coach est disponible et peut vous proposer du coaching et répond à vos message et ça, c’est surtout à ne pas négliger. Ça peut totalement débloquer votre boutique.

Donc ça c’est pour moi la première phase, et donc une fois que vous vous formez, vous passez à l’action tout simplement en même temps. Vous créez votre boutique, vous testez des produits, vous testez des publicités et puis vous avancez petit à petit.

Et à chaque fois que vous subissez un échec, une pub qui ne marche pas, un produit qui ne marche pas, et bien vous essayez d’analyser pourquoi ça n’a pas marché. Et puis vous retentez, vous retentez, vous retentez. Vous n’abandonnez jamais tant que vous n’avez pas les résultats que vous souhaitez, c’est aussi

simple que ça.

Peu importe, le temps que ça prendra, peu importe l’argent que vous y mettrez, si c’est vraiment ce que vous voulez faire, si vous avez de vrais objectifs derrière ça marchera forcément à un moment.

Le tout c’est juste de bien se former.

 

Et la question que je pense que beaucoup de personnes se posent : Si je me lance aujourd’hui dans le dropshipping, dans combien de temps je vais gagner de l’argent quoi ?

Alors cette question elle est très compliquée. Ça va dépendre de tellement de choses en fait.

Il n’y a pas de réponse en fait. Il y a des gens qui vont prendre 6 mois pour générer un euro…comme moi. Et d’autre qui vont déjà commencer à générer leur premier 10ène voir 100ène voir millier d’euros pour les meilleurs dès le premier mois. Je ne vais pas dire que c’est une question de chance, mais c’est une question de comment tu t’es formé avant.

Je pense que c’est vraiment ça l’important parce que au final le business du dropshipping c’est pas un business qui te demande des capacités exceptionnelles. Tu es juste devant un ordi, ton seul job c’est juste de promener ta souris, de cliquer et de taper sur le clavier. Tout le monde est capable de le faire. La seule différence qui va faire que ça va marcher ou pas c’est les informations que tu auras dans la tête et ce que tu vas mettre en place. Pour avoir les informations il n’y a pas 36 solutions il faut se former.

Donc les personnes qui prennent une bonne formation avec un bon formateur qui leur explique les bonnes méthodes, ils y arriveront rapidement. J’aime bien donner le délai d’un mois. Pour moi en achetant une bonne formation, en s’y mettant à fond, on peut déjà générer plusieurs centaines d’euros, et au bout de 2 mois on peut générer un salaire très clairement.

Après tout dépends aussi de l’implication qu’on y met. C’est sûr que quelqu’un qui bosse 10h par jour sur sa boutique il ira beaucoup plus vite et aura des résultats beaucoup plus rapidement que quelqu’un qui ypasse une heure par jour par exemple.

 

Il y a certaines personnes qui disent qu’en France maintenant il y a plus de dropshippers que d’acheteurs. Tu en penses quoi ?

Il faudrait voir les stats mais je sais que le e-commerce en ligne explose. Chaque mois  un nouveau record tombe, mais je pense qu’il doit y avoir des millions de personnes qui achète en ligne, je pense pas qu’il y ait plusieurs millions de personnes qui font du dropshipping.  

Après c’est toujours pareil, sur 100% des personnes qui font du dropshipping, 95% qui vont échouer et donc il y a aura peut être plus de dropshippers que d’acheteur, mais des dropshippers qui arrivent à vendre il y en aura toujours moins. Il faut juste se situer dans cette partie-là !

Mais c’est vrai qu’il y a beaucoup de concurrence maintenant. Le dropshipping c’est un peu un business à la mode. C’est un avantage, mais c’est aussi un problème parce que trop de personnes prennent ça comme une technique pour gagner de l’argent et ça n’est pas du tout ça. On est vraiment sur la création d’un vrai business, d’une vraie entreprise. Comme si tu créais ta boulangerie ou que tu ouvrais ton restaurant, etc…sauf que c’est beaucoup plus accessible, que ça demande moins d’argent et que ça peut être beaucoup plus rapide en termes de résultats voilà.

 

Pour vous lancez dans le dropshipping il faut : que vous vous y mettiez sérieusement, que vous investissiez dans une bonne formation pour vous former et surtout que vous appliquiez derrière. Ne vous arrêtez pas à la consommation de contenu.

Des vidéos vous allez en trouver partout sur internet gratuitement. Mais si vous n’appliquez rien du tout et que vous ne passez pas l’action évidemment vous n’allez rien gagner et vous n’allez pas y arriver. Et même si tout le monde parle de dropshipping, sachez que ceux qui réussissent représentent vraiment une minorité. Pourquoi il y a tant de monde qui échoue ? Ce n’est pas parce que c’est très difficile, c’est n’et pas parce que ça ne marche pas, c’est principalement parce qu’ils n’iront pas investir dans ce business. Parce que lancer une entreprise ça n’est jamais facile et si on espère en travaillant une heure par jour y arriver en 1 mois de gagner plusieurs milliers d’euros comme on le voit partout sur internet ça ne va pas marcher comme ça.

 

 

Les amis si cet article vous a intéressé et que vous voulez vraiment vous lancer dans le dropshipping, en savoir plus ou vraiment rentrer dans les détails techniques : comment mettre en place votre boutique Shopify ? Comment mettre en place une publicité Facebook ? etc. Je vous recommande d’aller voir la chaîne YouTube de Nath. Elle contient pas mal de vidéo sur le sujet qui sont vraiment de très haute qualité. C’est le meilleur point de départ que je connaisse et que j’ai découvert pour commencer gratuitement à se former sur le dropshipping

 

Merci à Nath d’avoir partagé tant de valeur.

C’était net de Profiskills et Nath de la Chaîne « Nath ».

 

Lancez-vous !

 

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]

 Envie d'avoir un 
business rentable

sur internet ? 

​Avec l'approche la plus efficace sur le marché